L’Epicerie de Bruno, un mélange de saveurs

J’aime les épiceries fines car on y découvre tout un tas de produits bons, fins, délicats et qui apportent des plaisirs gustatifs. En effet, lorsqu’on passe la porte d’une épicerie fine, nous n’y allons pas pour répondre au besoin primaire de se nourrir, mais pour ouvrir son esprit et ses papilles à des saveurs exquises, nouvelles, méconnues ou atypiques.

Et je n’ai pas été déçue en poussant la porte de L’Epicerie de Bruno, car ma soif de découvertes et mon appétence pour les bons produits allaient être rassasiées pour la semaine.

 

L’Epicerie de Bruno est particulièrement centrée sur les épices, et s’est ouverte petit à petit aux autres produits gourmands, qui souvent rappellent sa passion première. Ainsi, à côté des petits flacons de curry, de poivre, de safran, de cardamome, de la vanille… vous trouverez les spéculoos Dandoy, de la poudre de chocolat aux épices, du confit de pommes& fève tonka, du chocolat noir au poivre de Akesson’s, des préparations pour riz au lait, des tagliatelles au piment rouge ou du riz d’Italie noir « Nero Venere ».

Alors si ce soir vous êtes invités à dîner, oublier les fleurs et aller plutôt à l’Epicerie de Bruno, cette petite boutique recèle de bonnes idées pour confectionner un délicieux panier gourmand.

Et voici les produits que j’ai mis dans mon panier

Un pot de confit de pommes, vanille Bourbon et sucre candi ainsi qu’une soupe au potimarron, tous deux réalisés par Françoise Fleuriet dans sa conserverie, au fin fond de la Charentes. Le confit de pommes est onctueux, un peu râpeux, la vanille est particulièrement prononcée, légèrement chauffée c’est un délice.

 J’ai été intriguée par des Speculoos à la vanille de Dandoy : je connais bien les produits de Dandoy, et je ne perds pas une occasion de me faire rapporter un paquet de spéculoos au chocolat ou nature dès que l’occasion se présente ; cependant, je ne connaissais pas ces biscuits à la vanille et je dois dire qu’ils sont vraiment très bons : ils n’ont pas vraiment de raisons de s’appeler spéculoos car ils ne contiennent pas les épices des traditionnels spéculoos, mais on retrouve la texture des célèbres biscuits de Dandoy, et bien entendu la qualité du produit. J’ai beaucoup aimé ces spéculoos à la vanille même si les originaux restent mes favoris.

L’arrivée de l’automne signe le retour de la courge. J’aime particulièrement ce légume sous toutes ces variétés (potiron, potimarron, citrouille, butternut, courge spaghetti, la courge musquée, la patidou…) alors le pot de confiture à la courge et à la vanille ne pouvait me laisser indifférente. J’ai difficilement retrouvé le goût de la courge, même si la confiture est très bonne. Mais si on me bandait les yeux et qu’on me demandait quel est l’ingrédient de cette confiture, je serais incapable de dire qu’il s’agit de la courge.

Et bien sur je ne pouvais partir sans prendre du chocolat, et c’est sur le chocolat au lait 45% à la fleur de sel et au sucre de coco de la marque Akesson’s que mon choix s’est porté. C’est en premier lieu le packaging qui m’a attiré: élégant et sobre. Puis l’association du chocolat au lait et de la fleur de sel. Et enfin que ce chocolat soit constitué de 45% de beurre de cacao, ce qui est rare pour du chocolat au lait. Tous les ingrédients de la tablette de chocolat au lait de Akesson ont pour origine Bali. Lorsqu’on croque dans ce chocolat, on ressent particulièrement la fleur de sel de Bali, qui confère au chocolat un goût plus prononcé. Une note de caramel due au sucre de coco est également présente, ce qui donne un chocolat au lait plutôt corsé et non doux comme on pouvait s’y attendre avec le chocolat au lait.

Akesson’s, entreprise suisse dont les dirigeants sont d’origine suédoise, produit du cacao de leurs plantations familiales à Madagascar, puis se sont étendues au Brésil. Ainsi, les plantations familiales de Madagascar et du Brésil fournissent les meilleurs chocolatiers et les plus grands chefs. En 2009, Akesson a lancé sa propre marque, offrant une ligne de chocolats petite mais très exclusive ainsi qu’autres produits fins issus de leurs plantations. La philosophie de ÅKESSON´S est de produire ou de sélectionner pour ses clients les produits les plus purs, authentiques et éthiques. Trois de ses chocolats ont d’ailleurs été récompensés par l’Académie du chocolat à Londres.

Quelques informations complémentaires:
Confit de pommes, vanille Bourbon et sucre candi: 5,70 euros
Soupe potimarron: 5,90 euros
Tablette de chocolat au lait et fleur de sel: 4,95 euros
Confiture de courge: 5,30 euros
Biscuits Speculoos Dandoy: 5,50 euros
 
L’Epicerie de Bruno
30 rue Tiquetonne
75002 PARIS
Publicités
Comments
One Response to “L’Epicerie de Bruno, un mélange de saveurs”
  1. Elodie dit :

    Hum!!! il faut absolument que j’y aille. Tu me mets l’eau à la bouche avec ces produits. ET encore bravo pour ton blog : ne t’arrête pas ! Elodie

%d blogueurs aiment cette page :