Le nougat blanc de Sénéquier

Tout le monde connaît Sénéquier, célèbre pâtisserie et café de Saint Tropez connus pour sa tarte tropézienne et son immense terrasse face au port à la devanture rouge. 

Ce qui est moins connu et pourtant tout aussi délicieux, c’est le nougat de Sénéquier, fabriqué encore aujourd’hui artisanalement dans son atelier de la Place aux Herbes. Composé d’amandes d’Espagne, de pistaches de Sicile et de miel de Provence, il est cuit lentement au bain-marie dans une bassine en cuivre et vendu délicatement enroulé dans du papier argenté.
Vieille de 120 ans, la recette n’a pas changé et est jalousement gardée.

La particularité de ce nougat est d’être tendre et dur à la foi, d’avoir un goût de miel prononcé, et d’être riche en fruits secs. C’est une merveille qui se déguste allégrement, sans écœurement d’aucune sorte et toujours avec autant de plaisir.

Cette semaine, nous apprenons que cette institution créée en 1887 a été vendue à Thierry Bourdoncle, homme d’affaire propriétaire de nombreux autres établissements. Il reste à espérer que les spécialités de la maison seront toujours présentes et que les recettes ont été transmises au nouveau propriétaire. 

Plus besoin d’aller à Saint-Tropez pour trouver le nougat blanc, La Grande Epicerie le propose à la vente.

Infos complémentaires
prix: 14 euros le nougat de 225g

 

Publicités
Comments
One Response to “Le nougat blanc de Sénéquier”
  1. Tendre et dur à la fois, c’est un nougat réussi, c’est sur !
    Je ne suis pas la plus grande amatrice mais quand un nougat est bon, j’adore !

%d blogueurs aiment cette page :