Noël 2015

Noël arrive à grands pas, plus que quelques jours et nous partagerons la dinde, les marrons et la bûche. Tout comme dans la mode, il y a la collection de Noël avec son défilé de bûches, de chocolats et de bouchées gourmandes.
Parmi toutes ces créations, j’ai fait une petite sélection.

La Maison du Chocolat me subjugue chaque année et une fois encore j’ai adoré cette bûche en termes de look mais aussi gustativement: une mousse sabayon au chocolat de Madagascar, crémeux passion  mangue orange, biscuits sacher au chocolat et praliné mendiant. J’ai beaucoup aimé l’association chocolat/passion/mangue, elle fonctionne à merveille, les fruits mettant en avant le goût du chocolat.buche la maison du chocolat

La Maison du Chocolat : 95euros, 6/8 personnes

Mon pâtissier chouchou a sorti une bûche fantastique cette année. Philippe Conticini et sa pâtisserie des rêves a mis en avant son ingrédient fétiche le praliné, qu’il a souhaité associer avec les saveurs du citron. Cette bûche est composée d’un croustillant praliné et fleur de sel, d’un biscuit noisette, d’un crémeux praliné, d’un insert de crème au citron jaune, d’une crème mousseuse vanille et citron jaune et d’un glaçage au praliné. C’est délicat et harmonieux, les deux saveurs se complètent et s’équilibrent parfaitement.

buche-praline-citron-de-la-patisserie-des-reves

La pâtisserie des rêves : 65euros

Le Café Pouchkine réalise des créations qui sont toujours un bonheur pour les yeux. La Skoulptoura est tout à fait la hauteur de nos attentes, elle est magnifique, tellement élégante avec son inspiration d’art moscovite. Sous son voilé chocolaté, cette bûche dévoile un crémeux au caramel au beurre salé, une compotée de poires pochées et des notes épicées de fèves Tonka.

café Pouchkine

Café Pouchkine : 96 €, 8 personnes

Jean-Paul Hévin et sa bûche d’enfer est fabuleuse: un socle de chocolat noir surmonté d’un pavé d’amandes et de nougat au miel de sarrasin, enveloppé d’une mousse au chocolat noir de Madagascar. Un goût délicat pour cette bûche infernale.

buche-d-enfer

Jean-Paul Hévin a même créé une bûche sans gluten, la bûche divine, une mousse et un biscuit au chocolat, un délice.

buche-divine

Jean-Paul Hévin : 77euros, 7 personnes (existe aussi en format individuel)

Côté chocolats, j’ai adoré le trop mignon renne Claude de la Mère de Famille. Caché dans son sapin, il plaira aux enfants comme aux grands, garni de praliné, il est délicieux.

renne-ni-vu-ni-connu-noir-cadeau-noel-2015

A la Mère de Famille, mini renne Claude 39euros 

Pierre Marcolini revisite les classiques de Noël pour mieux surprendre et décupler le plaisir des sens. Les traditionnelles figurines de Noël se prêtent au jeu des métamorphoses. Leurs élégantes silhouettes se transforment pour prendre le visage d’un manteau neigeux.

Grand père Noel-Chocolat

Pierre Marcolini, 15euros le petit format

Advertisements

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :