Yo, bistrot franco-thaï

Encore un restaurant asiatique vous allez dire, mais cette fois c’est un thaïlandais ou plutôt un franco-thaï. La décoration est plus proche de celle du bistrot que de celle des autres restaurants adjacents : les couleurs mauve et pistache font ressortir le noir du mobilier, un comptoir comme au bistrot, lumières tamisées et bougies le soir.

Pourquoi franco-thaï ? Yo a été créé par un français et sa femme thaïlandaise et ont décidé de mêler le meilleur de leurs deux cultures pour vous servir des plats fins et bien parfumés. Ainsi, vous trouverez les classiques du bistrot que sont la bavette, la pintade, le poulet, la joue de bœuf, l’épaule d’agneau qui sont coupés en dés et associés aux épices, au lait de coco ou à la citronnelle, pour un plat délicieux et très fins.

J’ai commencé par une salade de bavette thaï. Cette salade est délicieuse, c’est une enchantement pour les papilles : des champignons, des tomates, des pousses de soja, du persil, échalote, salade. C’est frais, coloré, on sent bien les saveurs, la viande est de très bonne qualité et le tout est parfaitement assaisonné. J’ai beaucoup aimé.


Mon saumon cuit dans une feuille de bananier est également très bon : cuisson parfaite, poisson pas gras tout en étant savoureux, saveurs délicates, et associé à des petits légumes croquants et exquis

 

Les prix sont un peu plus élevés que dans les autres restaurants du quartier, mais cela les vaut vraiment, que ce soit pour la qualité des produits que pour l’originalité des préparations.

Prix:
Plat: 19 euros
entrée+plat: autour de 24 euros

YO café
10, rue du Port-Mahon
75002 Paris
Publicités
Comments
3 Responses to “Yo, bistrot franco-thaï”
  1. Alexandre dit :

    En termes de resto thai à Paris il n’y a bien que le Lao Lan Xang qui vaut le déplacement. Mais la c’est vrai que le concept a l’air séduisant. Merci pour l’adresse. Tu te rappelles du prix de tes plats ?

  2. Top ça me tente vraiment beaucoup. Mon dernier thai, place du marché St Honoré était un véritable echec !

%d blogueurs aiment cette page :