Le restaurant de l’hôtel – Paris 6ème

C’est à la faveur d’un joli moment, rempli de joie et d’amour, la célébration d’un bonheur, que j’ai découvert ce très joli lieu. Le lieu parfait, dans la lignée de cet événement voulu intimiste, élégant, gourmand et chaleureux.
Le Restaurant est un lieu intime, romantique et accueillant, une salle à la décoration un peu surannée mais tellement agréable et agrémentée d’une terrasse pavée avec une magnifique fontaine et un verdoyant mur végétal.
Le chef Julien Montbabut, ancien de la Grande Cascade, a conservé l’étoile acquise en 2008 grâce à une cuisine raffinée mettant en avant les produits de saison, des associations savoureuses et des assiettes élégantes.

Pour nous faire patienter, quelques petites dégustations, dont ce pain accompagné de beurre d’algues, tellement bon que ne peut s’arrêter d’en manger tout au long du repas.

pain et beurre d'algues IMG_8941

Nous avons l’accord mets et vins, soit 7 plats accompagnés de 4 verres de vin.
En amuse-bouche, la mousse d’oursin sur un lit de granny smith donne la tonalité du dîner, un dîner aux saveurs plutôt iodées.

mousse d'oursin granny smith

Nous commençons par le maquereau aux fraises vertes : le maquereau est fantastique, une cuisson et un assaisonnement parfaits, en revanche j’avoue que les fraises vertes m’ont un peu déstabilisée, c’est assez étrange, un peu trop… vert, pas assez fruité.

maquereau fraises vertes

Le tourteau de Loctudy avec sa mousse yuzu relevée à la Savora et à l’avocat a fait l’unanimité par sa finesse, sa légèreté, son inventivité et le graphisme de l’assiette.

IMG_8949

Le Saint-Pierre accompagné d’aubergine fumée et de tofu m’a beaucoup plu : l’aubergine est mon légume favori, particulièrement lorsqu’elle est fumée, le poisson est cuit parfaitement, c’est un plat délicat. 

saint pierre caviar d'aubergine

Les escargots de Seine & Marne en ragoût avec sa salade celtuce sont assez surprenants : je ne suis pas trop fan des escargots de manière générale, particulièrement de la préparation au beurre persillé, mais là, rien à voir, c’est un plat soigné, léger et plein de saveurs. Fantastique!
DSC04869

L’agnelet du Pays d’Oc, au jus au pamplemousse, rognon pané & asperge verte m’a beaucoup plu: c’est frais, original tout en étant classique, la viande est délicieuse, une chaire tendre, un plat réalisé avec dextérité.

agnelet du pays d'Oc

Ce dessert m’a complètement emballée, une tuerie, un délice avec un goût de pas assez. Un yaourt à la grecque au miel des montagnes du Péloponnèse sur un biscuit aux céréales, accompagné de rhubarbe et de framboise. Tellement bon!
IMG_8951

Cette adresse est une petite pépite, un lieu comme il y en a peu, une cachette bien agréable, un cocon qu’on aimerait garder pour soit. Ce fût une soirée magique, que l’on garde longtemps en soit et qu’on se remémore avec tendresse.
Merci E&B, vous nous avez fait vivre un instant de bonheur et le partager avec vous est un enchantement.

Le Restaurant de l’hôtel
13 Rue des Beaux Arts
75006 Paris

Advertisements

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :