Kaffeehaus, gastronomie allemande

Je sais, vous devez vous dire qu’en ce moment je suis très enclin à déguster des produits de l’Est, car après la boulangerie de Raoul Maeder, la sachertorte, l’épicerie Le Garde Manger voilà que je vous emmène de nouveau en Europe de l’Est.

Le Kaffeehaus est une pâtisserie, café, restaurant dédié aux produits d’Allemagne et d’Europe de l’Est.

C’est l’excellent pâtissier Ralf Rederer de la pâtisserie Lecureuil (96, rue de Levis, 17e), natif de la région de Cologne, qui a repris l’ex-Stubli.

Au rez-de-chaussée, vous pourrez prendre à emporter ou déguster sur place au comptoir de délicieuses pâtisseries.

A l’étage, le salon de thé vous attend pour découvrir des planches de charcuteries et de fromages d’outre-Rhin ainsi que des plats allemands cuisinés au four ou mijotés en cocotte.

La terrasse extérieure est également bien pensée, idéale pour profiter de l’ambiance du marché.

La boutique est très jolie et accueillante et présente en effet une grande variété de produits : Sachertorte, Forêt Noire, Strudel, bretzel, pirojkis, gâteau au fromage, pain noir, Kouglof, koulibiac….

Mon bretzel était vraiment parfait, tel que j’ai pu en manger en Allemagne il y a quelques années.

Les pirojkis (champignons, épinard, viande, saumon) sont plutôt bons, bien farcis mais je préfère quand même ceux du Café Pouchkine.

Quant à la forêt noire, j’ai laissé le soin à un expert de me donner son avis: dans l’ensemble, le gâteau est peu sucré et bien équilibré entre les saveurs et les textures. Le seul bémol serait peut-être qu’il y a trop de compotée de griotte mais c’est globalement un très bon gâteau.

Formule Déjeuner : 18,50 euros

Part de gâteau entre 4 et 5 euros

Kaffeehaus
11 rue Poncelet
75017 Paris
Publicités
Comments
2 Responses to “Kaffeehaus, gastronomie allemande”
  1. Vincent dit :

    C’est toujours un plaisir pour moi d’aller au Kaffee Haus, une de ces adresses gourmandes, d’un charme total et finalement hautement improbables que l’on se refile entre amis. Je vous trouve un peu dur sur la forêt noire!

  2. AURELIE dit :

    Je pars en Allemagne ce we pour un salon, ton article donne envie, j’espère avoir l’occasion de manger une bonne forêt noire mais j’en doute malheureusement…je pourrai me rattraper à Paris maintenant :-p Merci pour l’adresse

%d blogueurs aiment cette page :