Pain Irlandais à la Guiness, ou comment vous faire aimer la bière

Paris est riche de bons boulangers et de bons pains. Certains sont bien cachés, il faut les débusquer. Rodolphe Landemaine est de cet acabit : discret, professionnel, novateur.

Qui est Rodolphe Landemaine ? Ce brillant artisan a fait ses armes chez Senderens et Fauchon, au temps de Pierre Hermé. Depuis, Rodolphe Landemaine est tombé amoureux du Japon, et d’une japonnaise, a ouvert une boulangerie/pâtisserie au Japon où il dispense son savoir-faire, et il s’inspire de ces deux cultures pour nous offrir des produits d’une grande qualité.

A Paris, Rodolphe Landemaine est à la tête de trois boulangeries : trois boulangeries, trois atmosphères mais la même qualité et la même passion du travail bien fait.

Celle de la place Clichy a été rénovée il y a peu : teintes roses et gris, sobres et élégantes, rendent l’espace dégustation fort agréable et accueillant.

Le personnel est adorable : gentil, serviable, souriant et ravi de discuter de ses produits.

Les pains sont tous attirants: la baguette est craquante, le campagne est au levain et la grande variété de pains spéciaux vous rendront indécis quant à votre choix (la gourmande que je suis craque pour leur pain au cacao et pépites de chocolat, un pur délice !!)

Les pâtisseries et viennoiseries ne sont pas en reste : les financiers s’habillent d’abricots ou de framboises, les meringues sont brillantes, le mille feuille craquant, les chouquettes bien joufflues et les tartes si savoureuses.

Mais il y a un pain différent, atypique, que vous ne trouverez pas ailleurs. C’est un petit joyau, qu’il faut absolument découvrir : le pain Irlandais à la Guinness. Vous n’aimez pas la bière ? Moi non plus !!

N’ayez craintes, l’amertume de la bière s’estompe à la cuisson. Seule perdure une saveur toute particulière.

C’est un pain à la croute fine et très brune. Le mélange de farine de blé, farine de seigle et farine complète donne à la mie une couleur sombre. La mie est ferme, légèrement alvéolée. Lorsqu’on déguste ce pain, différents arômes s’ouvrent à vous : une note un peu maltée, mais aussi une note un peu sucrée.

J’ai déposé une fine couche de beurre salé sur une belle tranche de pain Irlandais à la Guiness, et ce fut un pur délice. Le bonheur à portée de bouche, ça se tente non ?

Boulangeries Landemaine
26 rue des Martyrs – 75009 Paris
56 rue de Clichy – 75009 Paris
136 rue de la Roquette – 75011 Paris.
Publicités
Comments
3 Responses to “Pain Irlandais à la Guiness, ou comment vous faire aimer la bière”
  1. lilousine dit :

    Moi je craque pour les ptites gourmandises!!!♥

  2. batman dit :

    Conclusion manquante: le pain Irlandais à la Guinness de chez Landemaine est il meilleur qu’une mouillette maison a la vraie Guinness ? 🙂 Je vous laisse y reflechir…

%d blogueurs aiment cette page :