Les Bistronomes

Depuis quelques temps je tiens une liste de restaurants que je veux absolument essayer. Cette liste a l’avantage d’être une source d’idées lorsque j’ai un diner impromptu à organiser. C’est ainsi que j’ai profité d’un diner inattendu pour réserver une table chez Les Bistronomes.

On a beaucoup entendu parler de ce restaurant lors de son ouverture en 2010. Sylvain Cravero, l’homme de salle, est passé au Ritz et au Crillon ; Cyril Aveline, l’homme de l’ombre, est natif du Mans et a fait ses classes chez Michel Rostang et au Bristol.

Qu’est ce que la bistronomie? Cette formule inventée par le critique gastronomique Sébastien Demorand, associe bistrot et gastronomie autrement dit une gastronomie à petits prix dans un cadre de bistrot.

Parlons du lieu dans un premier temps : le décor façon boudoir est agréable et chaleureux. Le service est très sympathique et cordiale. Le tout donne un côté très dandy, très parisien au lieu.

Maintenant parlons de l’assiette : ici, pas de menu ! Une carte courte, constituée de plats nobles et de saison. J’étais très tentée par la côte de bœuf, mais le fait que l’origine de la viande soit d’Allemagne (y’a pas de bœufs en France?) m’a un peu refroidi.

Le temps que nos plats soient préparés, nous partageons quelques rillettes du Mans, pour faire honneur au chef, ainsi qu’une assiette de jambon ibérique.

Mon assiette est composée d’une selle d’agneau accompagnée de carottes et de navets glacés au jus : c’est plutôt bon, cuit comme il faut mais ce plat ne casse pas trois pattes à un canard. En outre, les quantités sont vraiment ridicules.

La sole de mon compagnon d’aventure était cuite à la perfection, et les girolles, peu nombreuses, étaient travaillées simplement pour ne conserver que la saveur du produit.

Les desserts relèvent un peu le niveau : le mille feuilles bananes flambées au rhum vieux a su conserver un équilibre entre les différents goûts : la crème est légère et le rhum donne du renouveau à ce dessert bien classique.

Le Délice au chocolat est délicieux !! la mousse de chocolat au lait Jivara de Valrhona posée sur un très bon financier à l’amande et piquée de micados pour la touche de folie. C’était très bon.

 

Globalement je n’en garde pas une impression mémorable: malgré un service irréprochable, plein d’humour et de gentillesse, le diner était seulement correct, assez quelconque. Les desserts rehaussent un peu la simplicité des plats et sauvent le repas. En outre, les quantités sont vraiment petites, et vu le prix, on ne peut pas dire que les Bistronomes soient bon marché.

Un bon point au pain qui est absolument divin !!!

Est-ce que j’y retournerais ? non, je ne pense pas. Est-ce que je le vous le conseillerais ? non pas vraiment, il y a tant de meilleurs restaurants sur Paris.

Prix: environ 50 euros

Les Bistronomes
34 rue Richelieu
75001 Paris

Advertisements
Comments
One Response to “Les Bistronomes”
  1. Sweet Paris dit :

    Ah c’est marrant, autant les plats me tentent (quoique, c’est vrai que ça n’avait pas l’air copieux!) par contre les desserts pas du tout! Un mille feuilles à la banane? Je ne trouve pas que ca soit très raffiné pour un dessert! Et la présentation des mikados j’aime vraiment bof bof! Par contre je veux bien te croire, ca devait être bon comme dessert 😉
    Je pensais le tester ce resto mais j’ai compris le message!!

%d blogueurs aiment cette page :