Semilla, dîner en demi-teinte

Conquise, Déborah ne tarissait pas d’éloges sur Semilla et m’exhorta à plusieurs reprises de m’y rendre. Ouvert il y a à peine un an en plein cœur de Saint Germain, Semilla c’est déjà fait une petite réputation et a de nombreux aficionados.
Une belle et rare soirée d’été fut l’occasion de découvrir ce lieu.

En franchissant la porte, j’ai été conquise par le lieu : la décoration, la disposition des tables, le choix du mobilier, l’occupation de l’espace, le grand bar en zinc, les matériaux utilisés (pierre, brique blanchie, béton ciré, tuyaux à nu), cuisine ouverte sur la salle, tout m’a plu, on se sent immédiatement bien.

La carte casse les codes classiques : certes vous avez toujours des plats proposés en entrée, mais ensuite vous choisissez en fonction du mode de cuisson, plancha, à la vapeur ou en douceur (entendez par là au cuisson four).
En outre, les plats sont disponibles en version plat entier ou demi plat, idéal lorsqu’on hésite entre différents plats.

Nous choisissons de partager en entrée le saumon mariné bière blanche daikon vodka : je n’ai pas été très emballée par notre choix, bien que le saumon soit de bonne qualité, l’assaisonnement fade ne relevait pas le poisson.

En plat, je me suis laissée tenter par la palette de cochon noire de Bigorre blettes au jus, ainsi que par les courgettes violons farcies végétariennes, le tout en version mi-portion : le cochon est bon, tendre et le jus excellent. Les courgettes manquent un peu de cuisson, mais la farce est bonne et relève bien le goût plutôt neutre des courgettes.

Le maigre pistou roquette champignon crème de mon ami est plutôt bon même si le poisson manquait de cuisson selon moi.

En dessert, on se laisse tenter par une compotée de rhubarbe et fraise, glace au yaourt : la glace au yaourt contraste avec le goût sucré de la compotée et apporte un peu d’acidité. La compotée est bien réussie, la rhubarbe n’est pas du tout acide et le mariage avec la fraise est un classique qui fonctionne toujours bien. 

Je suis un peu mitigée concernant mon dîner chez Semilla: le lieu et le service sont très agréables mais les plats sont un peu compliqués sans être excellents et finalement j’ai préféré mon dîner chez Les Canailles, où les plats sont plus classiques mais bien maîtrisés.

Infos pratiques :
Ouvert tous les jours
Prix: plats en version entier varient entre 20 et 35 euros selon le produit que vous choisissez

Semilla
53 rue de Seine
75006 Paris

Publicités
Comments
6 Responses to “Semilla, dîner en demi-teinte”
  1. Alex dit :

    A vue d’oeil, les plats n’ont pas l’air forcément très bien présentés et les mélanges un peu étranges. La vodka sur le saumon ca me laisse un peu perplexe 🙂 Par contre le principe des demis portions c’est une bonne idée. A tester à l’occasion.

  2. Oula ! Moi j’ai 1000 fois préféré Semilla aux Canailles ! En fait je garde un souvenir plus que moyen des Canailles ! J’adore Semilla pour dîner mais pas pour déjeuner par contre.
    Au contraire de toi, je n’ai jamais eu de pb de cuisson, au contraire… C’était parfait ! Il faudra que j’y retourne 😉

    • c’est marrant, j’ai vraiment préféré les plats de Les Canailles, c’etait plus abouti, la cuisson parfaite, j’ai beaucoup aimé, le cadre un peu moins, celui de Semilla est beaucoup plus agréable

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] premier passage chez Semilla, c’était il y a presque deux ans, une soirée abracadabrante et pleine de mésaventures qui […]

  2. […] premier passage chez Semilla, c’était il y a presque deux ans, une soirée abracadabrante et pleine de mésaventures qui […]



%d blogueurs aiment cette page :