Le Grand Pan, une bien jolie découverte

Lorsque nous avons évoqué ce dîner d’avant Noël, j’ai immédiatement pensé qu’on irait au Grand Pan : quatre bons mangeurs qui se réunissent se devaient de se retrouver autour d’une bonne table et mon ami P. m’ayant fait l’éloge si souvent de ce lieu qu’il me tardait de le découvrir.
Je ne vais pas vous faire languir, j’ai adoré ce bistrot : l’ambiance, le service, la cuisine, le vin, tout était parfait et la soirée fut bien agréable.

Typique bistrot parisien, décoré simplement : grand bar, tables en bois, menu sur ardoise.
Le restaurant était plein, il semble que les bonnes tables ne restent pas longtemps anonymes.

Aux cuisines, c’est Benoît Gauthier qui officie: après être passé par les cuisines de Christian Etchebest au Troquet, ce dernier propose au second une association. C’est ainsi qu’ouvre en 2007 Le Grand Pan, un bistrot tourné vers la cuisine du sud ouest.

Nous nous installons à la table d’hôtes et consultons la carte : une carte de produits du moment et une carte permanente.
Les filles prennent une côte de bœuf du Limousin et les garçons une côte de veau de Corrèze, le tout accompagné d’une salade de mesclun et de frites au couteau.

Pour commencer, nous nous partageons une assiette de charcuterie et de terrine de gibier : autant vous dire que ces entrées étaient tellement bonnes que j’en ai oublié de les prendre en photos !

Avant les plats, nous dégustons en amuse bouche un velouté de lentilles aux petits lardons : j’ai beaucoup aimé, c’était très fin, onctueux et parfaitement assaisonné.

soupe de lentilles

La côte de bœuf était excellente : cuisson parfaite, viande tendre et goûteuse et les frites maison étaient tellement succulentes qu’on en a demandé une seconde tournée.

 côte de boeuf frites au couteau

La côte de veau semblait bien appétissante, elle a été en tous cas très appréciée.

Côte de veau

Autant dire que nous n’avions plus tellement fin pour le dessert, mais nous avons quand même partagés deux mille-feuilles aux trois chocolats : certes, ce n’était pas très léger après un repas aussi copieux mais nous avons l’avons quand même apprécié. 

Mille feuilles trois chocolats

Le Grand Pan est une jolie découverte : les plats sont simples mais bien préparés avec des produits de qualité et soigneusement sélectionnés. L’ambiance est très convivial, on se sent comme à la maison.

Infos pratiques
Côte de veau pour 2: 48 euros
Côte de boeuf pour 2: 56 euros
Mille feuilles aux 3 chocolats: 7 euros

Le Grand Pan
20 rue Rosenwald
75015 PARIS
Publicités
Comments
9 Responses to “Le Grand Pan, une bien jolie découverte”
  1. Boubou dit :

    J »y vais demain soir car tu m’as donné envie !

  2. Feel the air in Paris dit :

    J’y suis allée il y a un an de cela et j’en garde en effet un très, très bon souvenir. Une des meilleures tables parisiennes que j’ai pu tester!

  3. Aurélie dit :

    Un adresse avec des portions généreuses, à noter!

  4. C’est en bas de chez moi et que ça fait 2 ans que je passe devant tous les jours en me disant qu’il faut absolument que j’y aille ! En ayant lu ces lignes, je suis encore plus motivée 🙂

%d blogueurs aiment cette page :