Le Richer, un déjeuner parfait

J’avais déjeuné à l’Office et j’avais été enchantée. Cela fait longtemps que j’avais envie d’essayer le Richer, situé dans la même rue et ouvert par la même équipe, mais le fait qu’on ne puisse pas réserver m’avait un peu refroidi : traverser tout Paris et trouver salle comble, c’est un peu rageant.
Bénéficiant d’un peu de temps en ce moment, j’ai pu le mettre à profit pour découvrir enfin ce lieu : midi pile, nous sommes installées dans la petite salle, le restaurant est encore désert mais se remplira très vite, confirmant mon intuition sur le fait de la nécessité de venir très tôt.

La carte est courte, 4 entrées, 4 plats et 3 desserts, mais tout me fait envie. Je choisis l’œuf basse température, cresson coquillage et crustacé : c’est léger, onctueux, un mélange de texture, une excellente entrée.

Oeuf basse température

La crème de céleri, betterave en croûte de sel et cake gorgonzola semble également être appréciée.

crème de céleri

L’aile de raie pochée au citron, courges rôtis et choux fleur fait l’unanimité : l’émulsion est délicieuse et accompagne parfaitement la raie, les légumes apportent un peu de consistance, et la cuisson est parfaite, j’ai beaucoup aimé ce plat.

 aile de raie

A force de loucher sur les desserts de la table voisine, nous finissons par craquer et décidons de nous partager le sablé cacao, ganache chocolat au lait, poire et glace au cerfeuil : ce dessert est à tomber, excepté la glace au cerfeuil qui n’est vraiment pas mon truc.

sablé cacao

En 3 cuillères il n’en restait plus rien, il n’est pas trop lourd, pas trop chocolat contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’était idéal pour clôturer ce déjeuner.

Je ne peux que vous recommander d’y aller, pour ma part j’ai déjà très envie d’y retourner…pour le dîner peut-être.

Infos pratiques
Prix : Entrées autour de 10 euros, plats entre 16 et 20 euros et dessert à 8euros

Le Richer
2 rue Richer
75009 Paris
Publicités
Comments
5 Responses to “Le Richer, un déjeuner parfait”
  1. Même question que Fabrice. C’est étonnant pour un bistrot de ce type comparé aux 6 paul bert, , Pirouettes et autres.
    Si c’est le cas ça ne le place pas très avantageusement face à d’autres, en tout cas le midi.

    Ton article me donne envie d’y faire un tour, même si souvent j’ai eu l’impression que les gens étaient assez entassés en passant devant

    • Comme je le disais, je ne pense pas qu’il y ait de formule déjeuner. Je suis d’accord, ce n’est pas la cantine de quartier que tu fais tous les jours, on en a eu pour 38€ par personne avec 2 verres de vin et un café en plus. Ce n’est pas donné, mais c’était vraiment très bon.
      Pour ton 2eme point, je ne me suis pas sentie entassée et étrangement ce n’était pas trop bruyant, mais je le répète, je n’étais pas dans la salle principale, peut-être que cela est différent.
      En tous cas je te le conseille vraiment

  2. Fabrice Ivara dit :

    Je ne l’ai toujours pas testé et ça a l’air vraiment bien. Il n’y a pas de formule le midi ?

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Roca Paris, car on retrouve l’ambiance (en plus bourgeois) et la cuisine de l’Office ou du Richer, le duo à la tête du restaurant étant tous deux des proches de ces […]



%d blogueurs aiment cette page :