Qui plume la lune

Encore un nom bien poétique qui m’a attirée et m’a incitée à découvrir cette adresse. « Qui plume la lune », c’est le titre d’un film de Christine Carrière, avec Jean-Pierre Daroussin.

Le décor est simple et épuré, mais la pierre et les lumières donnent de la chaleur et de la noblesse à ce lieu. J’ai particulièrement aimé le lustre à l’entrée qui surplombe un bar en cuir majestueux ainsi que les tables de bois brut clair, l’ensemble donnant un lieu chic et accueillant. La salle tout en longueur associée au mur de pierre rend le lieu intimiste, comme si nous étions sous une voûte.

La carte met en avant des classiques cuisinés de manière assez originale : tataki de saumon aux racines d’hiver, sushi de foie gras de canard, pigeon rôti au cacao, ris de veau potimarron au saké, soles Saint Jacques makis aux noisettes et shitaké,  bœuf sauté, coquillages gingembre et citronnelle, vitelottes et châtaignes.

L’amuse-bouche de gambas mousseline de céleri m’ayant donné une bonne idée de ce que pouvait proposer le chef, j’avais hâte de découvrir mon plat, le bœuf sauté.

 

Le bœuf est divin, la cuisson parfaitement maîtrisée, les saveurs respectées et la viande de très bonne qualité. J’ai un peu moins aimé les coquillages servis à côté, à peine tièdes……. trop original pour moi sans doute.

Mon accompagnatrice a également été conquise par les soles Saint Jacques makis aux noisettes.

En dessert, la tarte chocolat, chocolat chaud aux cinq parfums est divine, pas du tout écœurante ni trop lourde pour une fin de repas.

Par contre, le dessert au café d’Adèle était très quelconque, la glace assez insipide et le goût du café à peine marqué.

Après un regard à la table de nos voisins, nous aurions mieux du opter pour un des classiques de la maison qui est vraiment très impressionnant à voir, le sablé barbapapa.

Nous terminons par de délicates mignardises, la tarte au citron étant délicieuse (dixit mon amie, je n’aime pas le citron, je ne l’ai pas goûtée). 

Nous avons été enchantées par notre dîner, avec un petit bémol sur le dessert au café. Tous les plats sont présentés de manière originale et élégante, le cadre est très agréable et le service au petit soin était parfait et adorable. Bon, l’addition est un peu salée je vous l’accorde.

Formule un plat et un dessert ou fromage au choix : 45€


Formule 2 plats : 60€

Menu unique le midi entrée plat dessert : 35€


50, rue Amelot
75011 Paris
Tél. 01 48 07 45 48
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :