Le Pantruche

Après plusieurs tentatives avortées, j’ai enfin dîné chez Le Pantruche, petit bistrot situé à deux pas de Pigalles et de la rue des Martyrs.
Aux commandes, un jeune chef, Franck Baranger, qui a fait ses classes chez Christian Constant et Eric Fréchon. De ses années passées dans ces grandes maisons, il conservé la rigueur, le savoir-faire et l’exigence.

A la carte, vous trouverez des plats de saisons, plutôt classiques, mais avec une pointe de modernité.
C’est ainsi que je me laisse tenter par le tartare d’huîtres avec son bouillon de cresson, tandis que mon accompagnatrice choisira le risotto aux truffes noires.

Le tartare est très frais, bien relevé et assaisonné et se marie très bien avec la douceur du cresson. C’est original et bien réalisé.

Le risotto était un peu ferme à mon goût, mais reste toutefois un très bon plat.

Puis suivront des noix de saint-jacques bretonnes avec une mousseline de chou fleur et une volaille pochée sauce suprême accompagnée de ravioles de légumes à l’estragon.

Mes noix de saint-jacques sont délicieuses, cuites à la perfection, et la mousseline de chou-fleur est voluptueuse et s’associe bien aux noix. Très bon plat !

Ayant pioché dans l’assiette de ma voisine, je trouve son plat également très bon : la volaille est bien cuite, absolument pas sèche et la sauce est exquise. Gros coup de cœur pour les ravioles qui sont sublimes : bien parfumées, bien garnies, avec une pâte pas trop épaisse, c’est un délice.

Et pour terminer sur une notre sucrée, on se laisse tenter par la ganache chocolat, craquant praliné et glace au pain perdu, et par la marmelade de bananes, sablé et citron vert, glace coco

Mon dessert est totalement à mon goût : bien chocolaté sans être trop puissant, touche de croquant avec le praliné et la glace apporte fraîcheur et douceur. J’ai adoré, c’était divin.

La marmelade est également bien préparée et contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas trop lourde. L’association avec la glace à la coco est une valeur sure.

Globalement, c’est une cuisine goûteuse, classique mais revisitée, et parfaitement bien exécutée.

Petit bémol sur le service, plutôt froid, assez austère, limite mal poli.

Infos pratiques
Prix du menu le soir :  34 euros

Réservation obligatoire une semaine avant
Fermé le samedi et le dimanche

Le Pantruche
3, rue Victor Massé
75009 Paris
Tel: 01 48 78 55 60
Publicités
Comments
6 Responses to “Le Pantruche”
  1. Boubou dit :

    Dommage pour le fait que ce soit fermé le week-end … La présentation des plats a l’air super sympa pour un prix raisonnable

  2. Alexandre dit :

    C’est vrai que niveau accueil, il y a du travail. Ne serait ce que lors de la réservation … Hey oh on est client ça serait sympa de pas nous traiter comme des chiens !

    Sinon la cuisine est sympa effectivement. C’est un très bon rapport qualité prix.

    Mais l’accueil reste rédhibitoire. Comment passer une bonne soirée surtout à 2 quand on est mis mal à l’aise par l’accueil, le service, etc.

    J’y retournerai pas pour ma part.

    Je te conseille un autre restaurant testé la semaine dernière et fraîchement Bib Gourmand 2012, le Bistro des Gastronomes. On cuisine simple également avec des produits de grande qualité, une formule unique et pas cher 28 € le soir, et là pour le coup un service adorable et au petit soin.

  3. deborah dit :

    Oh je veux réserver, je veux réserver !
    Ca m’a l’air tellement bon et le prix très correct !

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] fin d’année dernière, Caillebotte est le petit frère du Pantruche, un restaurant bistronomique qui a su faire son trou dans le haut du 9 ème. Cette nouvelle adresse […]



%d blogueurs aiment cette page :