Comme à Lisbonne

Cette boutique de la taille d’un mouchoir de poche renferme une des spécialités de Lisbonne, les pastei de Nata.
Un voyage à Lisbonne il y a quelques années m’a permis de goûter le véritable pastel de Belém servi au comptoir, encore tiède et saupoudré de sucre glace et de cannelle, c’était un délice, j’en salive encore rien que d’y penser: la pâte bien croustillante, la crème bien onctueuse, le délicieux goût de cannelle!

C’est donc avec une joie non feinte et beaucoup d’impatience que je pars découvrir ou redécouvrir ces petites tartelettes à la crème aux oeufs chez Comme à Lisbonne.

La petite boutique propose donc un produit unique, le pastel de Nata, que vous pourrez déguster au bar (si vous êtes seuls) ou à emporter. Le propriétaire m’explique que cette recette lui vient de sa mère, une recette familiale donc.
J’ai trouvé ce pastel de Nata exquis: tout comme l’originale, la pâte est bien croustillante et la crème onctueuse. Je l’ai dégusté tiède saupoudré de cannelle…… comme à Lisbonne.


Les pastei sont préparés tout au long de la journée, pour garantir la fraîcheur et le croustillant, et vous serez certain de les trouver encore tiède.
A côté de ces tartelettes, vous trouverez quelques produits en provenance directe du Portugal: sardines, fleur de sel, huile, chocolat… à des prix très parisiens!

Infos pratiques
prix: 2 euros le pastel de nata, 12 euros la boîte de 6
ouvert du mardi au dimanche, 11h à 19h

Comme à Lisbonne
37 rue du Roi de Sicile
75004 Paris
Publicités
Comments
9 Responses to “Comme à Lisbonne”
  1. plip13 dit :

    In Pastei We Trust !!!

  2. AURELIE dit :

    Merci pour cette super adresse, j’adore ces gateaux :-p. Pour le moment je me contentais de ceux du monop!

  3. Oh, j’y suis allée ce week end! Très bon en effet 🙂

  4. Julien dit :

    Effectivement, je confirme : les pasteis de natas de Victor sont délicieux! 🙂
    Reste le prix qui lui est tout de même un peu excessif!

  5. Une porte sur deux continents dit :

    Ça semble si bon, je ne connaissais pas ! J’ai très envie de découvrir à mon tour.

  6. Alexandre dit :

    Ce n’est pas tout à fait la même. La pastel de nata est plus sucrée et servie avec la canelle. La tarte aux oeufs cantonaise est vraiment très peu sucrée et fait avec une pate plutôt brisée que feuilleté. A Macao, ancienne colonie portugaise, tu peux parfois trouver les 2 versions en vente dans un magasin et comparer 😉

  7. Je veux trop y aller ! J’ai découvert cette pâtisserie il n’y a pas si longtemps. Ils en mangent beaucoup en Chine 😉

%d blogueurs aiment cette page :