La Cuisine, le restaurant du Royal Monceau

Un dimanche soir de soirée électorale ! Certains vont place de la Bastille, d’autres à la Mutualité, moi je vais au Royal Monceau et plus précisément au restaurant La Cuisine. 

Situé en plein cœur de l’hôtel, ce restaurant vous subjuguera par sa décoration : que ce soit la fresque de Stéphane Calais au plafond, les lampes monumentales dorées à l’intérieur, les lustres imposants tout en cristal, les photos, le mur de bouteilles associées selon les couleurs des vins. Pas étonnant que la décoration soit époustouflante, elle est signée Starck  et définitivement il a fait du bon travail en décorant ce lieu. 

Vous pourrez choisir entre la convivialité de la table d’hôtes qui fait face à la cuisine ouverte ou bien à l’intimité des tables au centre de la salle.

La cuisine de Laurent André est simple et sans fioritures : les produits sont bien mis en avant, la cuisson est maîtrisée et ils sont accompagnés d’ ingrédients qui les sublimeront.

Notez la précision des détails poussée jusque dans le pain (différentes sortes) et le beurre.

Il est un peu tard et nous choisissons seulement un plat. Après un amuse bouche très esthétique et plein de saveurs à base de poissons crus et d’agrumes…

… arrive mon quasi de veau du Limousin asperges et morilles: c’est un régal ! C’est simple, bien assaisonné, la viande est tendre et rosée, les morilles en nombre, les asperges sont encore croquantes ! 

En dessert, c’est Pierre Hermé qui officie et qui propose ses mille-feuilles minutes, son baba au rhum, sa tarte infiniment vanille, son ombre et lumière, son fameux Ispahan  ainsi que des macarons.
Pas de surprises donc dans ces desserts mais pas de déception non plus : certes c’est convenu, mais cela reste bon.
J’ai fait l’impasse sur les desserts, Pierre Hermé je connais que trop bien.

Ce dîner fut un moment très agréable, le lieu étant apaisant et agréable et la cuisine très réussie. La salle a vue sur le jardin grâce aux immenses baies vitrées. J’ai aimé l’ambiance qui est plus décontractée qu’au Meurice, plus conviviale.

Infos pratiques
Il est conseillé de réserver.
Les cuisines prennent les commandes jusqu’à 22h30
Prix: entre 35 et 50 euros le plat/90 à 130euros le menu
menu du moment 

La Cuisine, Royal Monceau
37 Avenue Hoche
75008 Paris 
Publicités
Comments
2 Responses to “La Cuisine, le restaurant du Royal Monceau”
  1. Boubou dit :

    Pour y avoir déjà dîné, je confirme et suis content que nous soyions en phase sur ce lieu qui conjugue plaisir visuel et gustatif

%d blogueurs aiment cette page :