Déjeuner chez Septime, conquise une seconde fois

J’avais adoré ma première rencontre avec la cuisine de Septime et pourtant il m’a fallu une année pour y retourner. Septime me semblait le lieu idéal pour fêter la nouvelle bougie de N, l’occasion de lui faire découvrir cette cuisine tout en fraîcheur et en surprise et j’étais sure de ne pas me tromper quant à la qualité des mets. Bien m’en a pris, c’était un déjeuner merveilleux !

 Septime

Difficile de proposer une carte printanière avec ce temps un peu taquin, mais Bertrand Grébaut a quand même mis à la carte des asperges pour apporter un peu de verdure et de fraîcheur.
J’ai choisi le bouillon d’anguille fumée, morue et huître tandis que N. a pris les asperges, cédrat et noisettes.

bouillon d'anguille fumé

Ce bouillon est délicieusement parfumé, l’anguille et la morue sont cuits à la perfection ni trop ni pas assez, l’ensemble forme une jolie association. 

asperges

Les asperges sont proposées blanches et vertes, donc avec des cuissons différentes; le cédrat apporte de la fraîcheur à ce plat et les noisettes un peu de douceur : comment magnifié un plat avec seulement quelques produits !

poitrine de cochon

J’ai adoré mon plat, c’était succulent je n’en ai pas laissé une miette. Cette poitrine de cochon accompagnée de coques et de chou fleur est extraordinaire : la viande est délicieuse, juteuse, grasse mais pas trop, cuisson parfaite et l’association avec les coques est une idée excellente et apporte un petit côté iodé savoureux.

 merlan de ligne

N. a également beaucoup apprécié son merlan de ligne accompagné de pommes de terre fumées, relevé d’un filet d’huile d’olive-citron : c’était frais et plein de saveurs.

orange sanguine et sorbet oseille

En dessert, je me suis délectée de cette mousse de ricotta, oranges sanguines, amandes et sorbet à l’oseille. Des morceaux de speculoos apportait du croquant à l’ensemble  La mousse de ricotta est une merveille, je garde l’idée en tête pour essayer à la maison. Le sorbet à l’oseille m’a moins convaincu par contre.

Mon seul bémol serait sur l’organisation du service : certes tous les serveurs sont absolument adorables, nous ont très gentiment conseillés et guidés dans nos choix, mais comme ils ne sont pas dédiés à une table nous avons du répondre plusieurs fois aux mêmes questions. C’est un tout petit bémol, j’ai adoré mon déjeuner, je n’attendrai pas aussi longtemps pour y retourner.

Infos complémentaires
Prix du déjeuner: 28euros

Septime
80, Rue de Charonne
75011 Paris

Publicités
Comments
One Response to “Déjeuner chez Septime, conquise une seconde fois”
  1. C’est décidément très à la mode. Beyoncé et Jay-Z y sont même récemment venus déjeuner !
    A part ça, il paraît qu’il faut s’y prendre à l’avance pour réserver. Environ combien de temps avant ?

%d blogueurs aiment cette page :