Aux enfants gâtés, une pépite cachée dans le 14eme

Environ tous les six mois, je dois organiser un déjeuner dans le 14eme arrondissement. C’est un quartier que je méconnais et comme à chaque fois que je dois trouver un restaurant dans un coin qui m’est peu familier, je me tourne vers Gilles Pudlowski dont le blog regorge de bonnes adresses dans le tout Paris et même bien au delà.

La dernière fois, nous étions allés Aux petits plats, un bistrot très sympa, proposant des plats bien réalisés avec une pointe d’originalité. Cette fois-ci, j’ai porté mon choix, sur aux enfants gâtés, il faut dire que le laïus de Gilles Pudlowski sur la cuisine du chef Frédéric Bidault, ex – Grande Cascade et ex Lasserre, ne m’a pas laissé indifférente bien au contraire.

C’est petit, il n’y a que quelques tables, mais la décoration est plutôt moderne et agréable, avec un mur tapissé de bleus (tiens le même que chez King David, il doit être à la mode), une cuisine semi-ouverte, des fauteuils accueillants.
En salle, c’est la femme du chef qui nous reçoit, un peut timorée, un peu froide au départ mais sympathique au final.

En amuse bouche, le royal de céleri bouillon de volaille laisse présager que mon choix était plutôt le bon.

amuse boucheL’œuf poché oignons doux et copeaux de champignon qui arrive est un délice: c’est onctueux, la cuisson minutieuse est réussie, on a du goût et de la texture, c’est très bon.

oeuf poché

Le  jarret de veau fondant puis glacé, légumes d’hiver braisés en cocotte est à tomber et c’est rare que je m’enthousiasme pour de la viande: la viande, d’une extrême tendresse, d’une excellente qualité, est savoureuse, le petit jus est tellement bon que l’on ne peut s’empêcher d’en imbiber chaque bouchée. Mon seul bémol, ça manque un peu d’accompagnement, c’est bien dommage, car les légumes sont délicieux, on en aimerait un peu plus.

veauEn dessert, la mousse au gianduja noisette chocolaté crème fouettée en apportant de l’onctuosité et de la douceur, ni trop sucré ni trop amer, il est parfait.

mousse au chocolatPour conclure ce déjeuner, quelques financiers cuits à la perfection, croquant dehors fondant dedans, je suis conquise.

financiers

Je suis conquise par ce lieu: les produits sont d’excellentes qualités, bien préparés, c’est classique mais ça fonctionne très bien. Les plats sont bien maîtrisés, les associations bien trouvées, c’est raffiné et délicat, avec tout cela, je pense que vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Infos pratiques
Prix au déjeuner: entrée/plat ou plat/desset: 25 euros et le trio pour 34 euros

Aux enfants gâtés
4 rue Danville
75014 PARIS
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :